Dimanche 21 mai

Avant de partir pour la balade des Arcs de Saint Pierre nous photographions quelques belles plantes  à côté du gîte.

Ajuga genevensis

 

Armeria girardii
Globularia bisnagarica

Et un silène de forme conique

Silene conica

Oh! un intrus

Saturnia pyri ou Grand Paon de nuit et aussi le plus grand papillon d’Europe.

Puis nous rejoignons le GR 6 pour le début de la balade.

Les bords du chemin sont tapissés de  touffes d’une variété d ‘aster des Alpes propre aux Cévennes d’un beau  violet .Celles ci contrastent avec le jaune lumineux du lin campanulé!

Aster alpinus var cebennensis
Linum campanulatum

En passant nous observons l’allysson des montagnes  et le réséda phyteuma.

Reseda jacquinii Rchb. ?
Reseda Phyteuma ou reseda Jacquini?
Reseda Phyteuma ou Reseda Jacquini? Reseda jacquinii Rchb. ? Bien que la photo soit de mauvaise qualité, je pense qu’il s’agit plutôt de R. jacquinii en raison de la forme des feuilles médianes qui sont découpées. A confirmer
Alyssum montanum

Et aussi un amélanchier en bordure de forêt.

Amelanchier ovalis subsp ovalis

La pyrole à une fleur (Moneses uniflora) est relativement abondante dans les forêts.

Moneses uniflora
Moneses uniflora

Dans un pré en contre bas nous pouvons admirer:

Cephalanthera longifolia
Neottia nidus-avis

Nos  “éclaireuses ” nous informent qu’un parterre très fleuri nous attend et nous ne sommes pas déçus en nous dirigeant vers cet endroit …………

En effet abondent des orchis brulés , des orchis “singes”, des orchis pourpres, des orchis”homme pendu” ,des orchis militaires et celui que nous avions rencontré la veille: l’ophrys d’Aymonin!

Neotinea ustulata

Orchis simia
Orchis militaris
Orchis purpurea
Orchis anthropophora
Orchis anthropophora
Ophrys aranifera
Ophrys aymoninii, la belle orchidée endémique des Causses
Ophrys aymoninii

Une petite discussion nous permet d’identifier l’helianthème d’Italie (ou blanchâtre). Ce dernier se différenciant des “Fumana”; eux aussi à souche ligneuse, par le fait que toutes les étamines ont des anthères.

Les “Fumana” ont les étamines extérieures sans anthères.

Helianthemum italicum (ou canum)

Nous avons aussi photographié des polygales du calcaire aux tiges avec rosette de feuilles et aux pétales allant du blanc au bleu.

Polygala calcarea
Polygala carlcarea

Un peu plus loin au pied des rochers nous avons découvert un daphné très odorant!

Daphne cneorum

Dans un cadre magnifique entre pitons rocheux et arcs, un bon pique nique nous a redonné un peu d’entrain pour continuer notre balade botanique….

Et tout près, accrochée aux rochers :  Kermeria saxatilis

Kernera saxatilis rosette basale
Kernera saxatilis feuille caulinaire à oreillettes
Kernera saxatilis panicule florale

Puis nous sommes passés sous des arcs

En chemin, nous avons pu photographier :

Dactylorhiza fuchsii
Erinus alpinus
Valeriana tripteris

Puis nous avons remarqué une marguerite à feuilles de graminée : Leucanthemum graminifolium et un  laser : Laserpitium latifolium.

Leucanthemum graminifolium
Potentilla caulescens ssp cebennensis

La véronique germandrée (Veronica teucrium) est rencontrée très fréquemment dans les pelouses.

Veronica teucrium
Veronica teucrium

La remontée par la route ne nous pas apporté de nouvelles espèces .

A compléter