Quatre jours dans les Alpes, les 22, 23, 24, 25 juillet 1993 avec 10 participants.

Le 22 juillet, Valsenestre.

Valsenestre, (la vallée de gauche), est situé dans le parc des Ecrins. Depuis la fin de la guerre ce n’est plus qu’une station de villégiature où nos amis A. et J. Gauna possèdent une maison. Ils nous emmènent pour le pique-nique sur les berges du torrent Béranger. Nous ne nous attardons pas car à 14 heures nous avons rendez-vous avec les participants de notre groupe. Avec eux, visite du petit jardin botanique, créé par Armand pour les habitants de Valsenestre tout comme pour les visiteurs. Après quoi, herborisation sous la conduite de ce dernier. Il nous incite à gravir le petit sentier du lac de la Barre jusqu’aux pentes herbeuses qui tapissent le sommet. De là nous dominons la vallée, et derrière nous se dressent de hautes cimes couvertes de névés. La flore bien sûr est intéressante. Et c’est une chance de pouvoir admirer et photographier le rarissime Dracocéphale d’Autriche parmi bien d’autres merveilles. Mais il nous faut redescendre car à Bourg-d’Oisans, nous avons retenu repas et chambre à l’hôtel.

01-valsenestre-vu-des-hauteurs

Valsenestre vu des hauteurs

02-valsenestre-maison-des-amis

Valsenestre : maison des amis

03-campanula-spicata

Campanula spicata

04-campanula-trachelium

Campanula trachelium

05-campanula-latifolia

Campanula latifolia

06-artemisia-campestris

Artemisia campestris

07-buphtalmum-salicifolium

Buphtalmum salicifolium

08-dianthus-hyssopifolius

Dianthus hyssopifolius

09-dracocephalum-austriacum

Dracocephalum austriacum

10-euphrasia-minima

Euphrasia minima

11-geranium-sanguineum

Geranium sanguineum

12-melica-ciliata

Melica ciliata

13-melica-ciliata

Melica ciliata

14-onobrychis-viciifolia

Onobrychis viciifolia

15-phacelia-tanacetifolia

Phacelia tanacetifolia

16-potentilla-rupestris

Potentilla rupestris

17-prunella-laciniata

Prunella laciniata

18-rosa-glauca

Rosa glauca

19-silene-otites

Silene otites

Le 23 juillet, aux mines de l’Erpie.

Montée ce matin à l’Alpe d’Huez où nous avons rendez-vous avec nos amis. Treize forts virages nous hissent à la station. Là, nous marquons un arrêt, afin d’aller dans l’église, admirer la « Main de Dieu », nom donné au buffet d’orgue en raison de sa forme. Au sortir de l’église, voici le 4×4 d’Armand G. lequel invite quelques personnes à y monter. Un peu plus loin, par une piste montante et malaisée, nous atteignons les anciennes mines de l’Erpie. A notre arrivée, un monsieur hautain, venu ce matin même d’Amérique, paraît-il, conteste notre présence motorisée dans son domaine. Heureusement tout s’arrange, Armand lui présentant un laissez-passer en bonne et due forme, délivré par la mairie. Près des mines désaffectées nous nous garons. Des amoncellements d’anthracite en attestent l’exploitation passée qui prit fin à la suite d’une catastrophe naturelle.

De belles plaques d’Eritrichium nanum, espèce très proche du Myosotis, nous fascinent par l’intensité de leur bleu illuminant la roche sombre. Mais là le groupe se disloque : alors que certains stationneront à mi-pente, d’autres monteront à l’assaut des premières crêtes des Grandes Rousses. Avant de quitter les lieux, nous jouissons tous d’une vue fabuleuse sur la Meije, la Muzelle, le Signal du Lauvitel. Reprise de la route avec toutefois une liste de 76 plantes. Bientôt nous dominons le vieux village de Clavans et plus loin nous amorçons la montée au col du Mont Cenis où l’hôtel est retenu.

00-orgue-de-lalpe-dhuez-1993

Orgue de l’Alpe d’Huez : la Main de Dieu

01-achillea-nana

Achillea nana

02-antennaria-dioica

Antennaria dioica

03-arabis-alpina

Aabis alpina

04-artemisia-umbelliformis

Artemisia umbelliformis

05-bupleurum-stellatum

Bupleurum stellatum

06-campanula-barbata

Campanula barbata

07-erithrichium-nanum

Erithrichium nanum

08-gentiana-nivalis

Gentiana nivalis

09-geum-montanum

Geum montanum

10-juncus-trifidus

Juncus trifidus

11-papaver-rhaeticum

Papaver rhaeticum

12-saxifraga-exarata-subsp-moschata

Saxifraga exarata subsp moschata

13-serratula-tinctoria

Serratula tinctoria

14-trisetum-flavescens1

Trisetum flavescens

15-veronica-fruticans

Veronica fruticans

1993-834-clavans

Village de Clavans

Le 24 juillet, au Mont Cenis.

Après avoir joui d’une vue admirable sur le paysage alentour, depuis les fenêtres de nos chambres, nous voici partis à la découverte de la flore par un chemin bien connu de Jeannette.

La flore du Mont Cenis est célèbre aussi bien par sa richesse que par sa diversité. On peut y retourner bien des fois et toujours y trouver quelque plante point vue auparavant. Quant à nous, aujourd’hui, nous sommes émerveillés devant l’abondance du génépi des glaciers dans le vallon de Ronce où actuellement nous herborisons. Nous le serons encore devant Campanula cenisia (justement nommée), que Jeannette nous emmènera voir tout au bord d’un ruisseau. Et que dire des edelweiss qui foisonnent tout autour de nous ? Mais malgré l’intérêt suscité par ces espèces généralement plutôt rares, nous n’avons pas omis de faire un relevé de plus de 130 taxons tout en sachant que beaucoup ont échappé à notre perspicacité.

01-de-ma-chambre

Lac du barrage du Mont Cenis

02-fort-de-ronche-vu-du-chemin

Fort de Ronche vu du chemin

03-fort-de-ronce

Fort de Ronce

04-ajuga-pyramidalis

Ajuga pyramidalis

05-arctostaphyllos-uva-ursi

Arctostaphyllos uva ursi

06-jeannette-cueillant-du-genepi

Jeannette cueillant du genepi

07-artemisia-glacialis

Artemisia glacialis

08-campanula-cenisiaa

Campanula cenisiaa

09-campanula-cenisiab

Campanula cenisia

10-campanula-cochlearifolia

Campanula cochlearifolia

11-cirsium-spinosissimum

Cirsium spinosissimum

12-dianthus-pavonius

Dianthus pavonius

13-gentiana-punctata

Gentiana punctata

14-leontopodium-alpinum

Leontopodium alpinum

15-ranunculus-pyrenaeus

Ranunculus pyrenaeus

16-salix-reticulata

Salix reticulata

17-saxifraga-androsacea

Saxifraga androsacea

18-thesium-alpinum

Thesium alpinum

19-veronica-aphylla

Veronica aphylla

20-viola-cenisia

Viola cenisia

Le 25 juillet, au Mont Froid

Une dernière prospection ce matin avant le retour. En effet, le Mont Froid est au programme. On l’atteint par une jolie route forestière, mais pour parvenir au « Replat de Canons », où il est prévu d’herboriser, c’est une autre affaire ! Il nous faut emprunter pour cela une pente des plus ravinées. Les participants, renonçant à engager leur voiture, décident de continuer à pied. Comme nous n’avons que peu de temps, Paul leur propose un aller-retour dans sa voiture, ce qui est accepté. Et bien que nous ne nous attardions pas au « Replat des Canons », 113 espèces sont relevées dont 3 androsaces, 3 armoises, 3 campanules, 7 gentianes, 4 pédiculaires, 3 renoncules, 6 saxifrages, 3 trèfles et 3 véroniques.

01-au-mont-froid

Au Mont Froid

02-mont-froid-le-replat-des-canons

Mont Froid : le Replat des Canons

03-androsace-alpina

Androsace alpina

04-artemisia-genipi

Artemisia genipi

05-astragalus-depressus

Astragalus depressus

06-gagea-fragifera-ex-fistulosa

Gagea fragifera ex fistulosa

07-gentiana-bavarica

Gentiana bavarica

08-gentiana-brachyphylla

Gentiana verna subsp brachyphylla

09-geum-reptans

Geum reptans

10-homogyne-alpina

Homogyne alpina

11-luzula-nivea

Luzula nivea

12-myosotis-alpestris

Myosotis alpestris

13-pedicularis-comosa

Pedicularis-comosa

14-petrocallis-pyrenaica

Petrocallis pyrenaica

15-saxifraga-rotundifolia

Saxifraga rotundifolia

16-silene-acaulis

Silene acaulis

17-silene-acaulis-longiscapa

Silene acaulis longiscapa

18-viola-biflora

Viola biflora

19-vitaliana-primuliflora1

Androsacea vitaliana

(suite) 1994 Herborisation provençale

Vues : 2