Le 11 mai, après une nuit de repos bien méritée, la découverte des environs immédiats s’imposait d’autant que dans le camping même, les Cyclamens, Anémones et Hellébores nous donnaient déjà un avant goût de la spécificité de la flore Corse. Direction donc la magnifique forêt en contre-bas du Camping pour rejoindre le ruisseau de Saint-Antoine.

Cyclamen repandum Sm. Cyclamen du printemps ou Cyclamen étalé.
Cyclamen repandum Sm. Plantes très nombreuses dans ce sous-bois.

Écologie : Bois et broussailles, dans la région méditerranéenne : Pyrénées-Orientales, Var ; toute la Corse.

Tout comme sur le continent, le Houx est en fleur

Ilex aquifolium L. Houx commun

Écologie : Haies et bois, dans presque toute la France et en Corse ; rare dans la région méditerranéenne.

Anemone apennina L. L’Anémone des Apennins ou Anémone bleue
Anemone apennina L. On trouve indifféremment des fleurs bleues ou blanches

Parvenus au ruisseau, nous tombons nez à nez avec une plante immédiatement qualifiée de Cérinthe quant à l’espèce il a fallu chercher un peu car cette plante n’est pas commune et ne se trouve qu’en Corse.

Cerinthe tenuiflora Bertol. Le Cérinthe à petites fleurs. Plante silicicole présente en Corse entre 800 et 1700 m d’altitude.
Cerinthe tenuiflora Bertol. La corolle est entièrement brun-rouge, faiblement lavée de jaune à l’apex qui est récurvé.
Cerinthe tenuiflora Bertol. Feuilles généralement tâchée de clair.

Dans le lit du torrent, les bancs de sable et de galets recèlent quelques curiosités :

Arenaria balearica L. La Sabline des Baléares

Écologie : Rochers humides des montagnes de la Corse. Répartition : Baléares ; Sardaigne ; îles de Caprera, Tavolara, Montecristo.

Brimeura fastigiata (Viv.) Chouard. La Jacynthe de Pouzols, déjà vue la veille et que nous verrons quasi quotidiennement
Brimeura fastigiata (Viv.) Chouard. Gros plan sur les fleurs.
Viola kitaibeliana Schult. La Pensée de Kitaibel qui mesure moins de 10 mm de diamètre vertical
Viola kitaibeliana Schult. L’éperon mesure moins de 4 mm et est masqué en grande partie par les appendices calicinaux
Cymbalaria aequitriloba (Viv.) A. Chev. La Cymbalaire trilobée. C’est une plante endémique de Corse qui se distingue de celle du continent par un label trilobé, à lobes égaux.
Cymbalaria aequitriloba (Viv. A. Chev. Plan rapproché sur la fleur
Barbarea rupicola Moris. La Barbarée des rochers.

Écologie : Fentes des rochers, dans les hautes montagnes de la Corse. Répartition : Sardaigne. Espèce spéciale à ces îles.

Ptilostemon casabonae (L.) Greuter. Le Chardon de Casabona. Magnifique chardon à l’allure peu ordinaire.

Écologie : Lieux arides, pierreux : Var (îles d’Hyères et du Levant) ; Corse, Sardaigne.

L’après-midi nous prendrons la direction de l’hippodrome de Zonza et nous observerons :

Parentucellia latifolia (L.) Caruel. L’Euphragie à larges feuilles

Écologie : Lieux sablonneux des bords de la Méditerranée (Provence, Languedoc) et de l’Océan : Landes, Morbihan, Finistére, Côtes-du-Nord; Corse.

Genista corsica (Loisel.) DC. Le Genet de Corse

Écologie Côteaux de la région basse et moyenne de la Corse. Répartition : Sardaigne. Espèce spéciale à ces îles.

Anacamptis papilionacea (L.) R.M. Bateman, Pridgeon & M.W. Chase. L’Orchis papillon. Magnifique orchidée
Anacamptis papilionacea (L.) R.M. Bateman, Pridgeon & M.W. Chase. L’Orchis papillon.

Écologie Lieux herbeux, dans le Midi : Haute-Garonne, Rhône, Var, Alpes-Maritimes ; Corse. Répartition : Région méditerranéenne.

Cytisus villosus Pourr. Le Cytise velu.
Cytisus villosus Pourr.

Écologie Bois et buissons du Midi : Alpes-Maritimes, Var, Hérault, Aude, Pyrénées-Orientales ; Corse. Répartition : Région méditerranéenne de l’Europe et de l’Afrique.

Helleborus argutifolius Viv. L’Hellébore de Corse

Écologie : Région montagneuse de la Corse. Répartition : Sardaigne ; Baléares.

Astragalus greuteri Bacch. & Brullo. L’Astragale du Gennargentu

Écologie Pâturages des hautes montagnes de la Corse. Répartition : Sardaigne, Italie méridionale.