À la découverte des Gagées de la Madeleine (Commune de Retournac, Haute-Loire)

Le dimanche 21 février, quelques membres du groupe décident de se retrouver pour la première fois de l’année, afin d’observer la floraison de Gagea bohemica sur le plateau de la Madeleine.

Situé sur la commune de Retournac, et culminant à 960 mètres d’altitude, ce plateau volcanique s’étend sur environ 1 kilomètre de long sur 100 mètres de large.

Victoria, Françoise, Isabelle, Anne-Marie et Michèle retrouvent Marie-Ange et Michel au petit hameau du Pédible, situé au pied du plateau.

Depuis le Pédible, un chemin grimpe jusqu’au sommet où se trouve la chapelle Sainte Madeleine.

Michel devant la chapelle

Le long du chemin, des pieds d’ hellebore fétide (Helleborus foetidus) sont en fleurs.

Helleborus foetidus L.

Nous remarquons sur les rochers un joli lichen : Peltigera membranacea ; il cohabite avec des mousses et du polypode vulgaire.

Peltigera membranacea et Polypodium vulgare
Peltigera membranacea

Michel nous fait observer ses rhizines, sur la face inférieure.

Peltigera membranacea (rhizines sur la face inférieure)

A l’arrivée sur le plateau, près de la chapelle, côté Est, nous admirons les fleurs de Gagea bohemica parmi les mousses et les Sedum sur les rochers.

Gagea bohemica dans son milieu
Gagea bohemica (Liliacées)
Gagea bohemica (Liliacées)
Gagea bohemica (Liliacées)

Un peu plus loin, une zone inextricable de pruneliers (Prunus spinosa) couverts de lichen : Pseudevernia prunastri.

Pseudevernia prunastri

Nous cheminons ensuite jusqu’à l’extrémité Sud-Ouest du plateau, où les trois tables d’orientation nous permettent de nous repérer dans un magnifique panorama…

Le groupe à l’extrêmité Ouest